DATE : 19 février 2022
HEURE : 20 h 30 min
ADRESSE : Spaziu Culturale Natale Rochiccioli, la Sarra 20130 Cargèse
LIEU : Centre Culturel de Cargèse (Corse)
Fanou TORRACINTA – Gipsy Guitar from Corsica – Cargèse (Corse) 19 février 2022

Issu d’une famille de musiciens, dès son plus jeune âge, Fanou Torracinta a la chance de se frotter aux meilleurs, il s’imprègne de leurs jeux avec ferveur, découvre les sonorités manouches de la musique de Django Reinhardt : il rêve de les imiter. Son origine corse influence ses goûts, façonne le socle de sa formation car, si l’île appelle le dépaysement, la recherche des contrastes en même temps que l’affirmation de son enracinement, elle est souvent une halte bienfaisante pour les musiciens de passage.

Parfois, cela peut sceller un destin : la rencontre avec Tchavolo Smchitt, véritable légende du style manouche, sera déterminante pour Fanou. Il le reverra et jouera avec lui à chacune de ses participations aux festivals insulaires.

En 2019, Fanou Torracinta forme son nouveau groupe aux côtés de William Brunard, Benji Winterstein ainsi que Bastien Brison et, en novembre dernier, il enregistre à Paris Gipsy guitar from Corsica. Il y présente ses nouvelles compositions dans un répertoire mariant ses influences corses et manouches. Il reprend des standards mais, surtout, il invente sa musique. La sortie de Gipsy Guitar From Corsica est prévue pour le mois de janvier 2021.

« Je connais Fanou depuis un petit bout de temps maintenant. Il a l’air adorable comme ça mais ne vous y fiez pas. D’abord il est jeune, très jeune même et puis il joue vraiment bien de la guitare. Et jouer comme ça, à cet âge là, c’est limite impoli par rapport aux anciens comme moi. Franchement je croyais que les corses traitaient leurs ainés avec plus de respect qu’ailleurs, eh bien laissez moi vous dire qu’il n’en est rien, Fanou, sous mon nez, n’hésite pas à jouer comme sur son disque, avec une très grande virtuosité harmonique et rythmique, avec facilité et décontraction, avec un toucher magnifique et du feeling. Fanou, il est doué, et en plus il est très travailleur, et ça, si on veut être un minimum correct avec les autres, ça ne se fait pas, moi je dis ça, je dis rien, Fanou, c’est pas très sympa tout ça, tu pourrais essayer de fainéanter, de boire trop ou juste de jouer moins bien, et si vraiment tu n’y arrives pas, par exemple coupe toi un doigt ou deux, pour te donner un handicap, y’en a même certains à qui ça a réussi, qu’est-ce que tu risques ?! Enfin, malgré tout ces défauts, je suis fier que la Corse ait enfanté un aussi bon, un aussi talentueux musicien-guitariste que Fanou. Dans le béton on fait de la musique urbaine, en Corse on a la chance de préférer la sérénade et la guitare, les chansons les soirs d’été sous les étoiles ou les concerts sur la plage entre amis et mélomanes. C’est pas étonnant, en Corse il y a de la beauté partout, de la guitare partout, et il y a même Fanou ! » Thomas Dutronc – Préface de l’album Gipsy Guitar From Corsica.

2021 - Musicart Productions & copy : All rights reserved - Mentions légales