Emilie HEDOU Trio

Emilie HEDOU Trio – Esprit Soul, Jazz & Blues [Compositions & reprises]

Line-up :
Emilie HEDOU – voix, guitare rythmique
Nicolas BLAMPAIN – guitare lead, voix
Brahim HAIOUANI – contrebasse
EP en préparation pour une sortie en 2020

Derrière sa blonde chevelure, son regard pétillant et son sourire mutin, Emilie HEDOU nous transporte dans les profondeurs des voix afro-américaines grâce à sa voix blues gospel chaude, puissante et expressive !
Emilie HEDOU Trio est la rencontre de cette chanteuse charismatique avec deux complices artistiques qui ensemble proposent un plateau soul, jazz & blues empli d’humour à la limite du burlesque !

Entre modernité burlesque, compositions et reprises du répertoire de Nina Simone, Janis Joplin, Chuck Berry, Tom Waits ou Etta James, le trio d’Emilie Hedou nous emporte dès les premières mesures dans un jazz soul irrésistiblement séduisant !
Une voix débordante d’énergie au service de la scène et de la musique avec une scénographie vintage frôlant le burlesque : costumes de couleurs vives, robe avec cerceau pour Emilie, expressions de visages évoluant au fil des ambiances rythmiques, béret parisien pour Brahim, bretelles de pantalon pour Nicolas, et rapidement les pieds nus pour Emilie qui se déchausse en toute élégance…

Ce joyeux trio que mène Emilie de sa voix chaude et puissante, accompagnée de sa guitare acoustique qui swingue autant qu’elle sur scène, est une revisite du répertoire des titres jazz & soul vintage devenus désormais les grands classiques de notre culture jazz.

Mais bien évidemment, s’il ne s’agissait que de simples interprétations aux arrangements élaborés, le trio n’aurait que peu d’intérêt pour nos oreilles !
Tout le charme et le talent de ce trio est d’ajouter une coloration humoristique à la fois dans le verbe, dans les expressions, et dans les rythmiques originales que créé Emilie avec deux outils détournés : une « valise » – oui vous avez bien lu… – qu’elle utilise pour réaliser des percussions ; un washboard qu’elle utilise non pas avec les dés que l’on connaît, mais avec… une cuillère en bois ! Pour la nouvelle génération, tout est prétexte à musique, et avec talent qui plus est !

Ce trio est un véritable spectacle vivant au sens propre et nous invite à un voyage intemporel au pays du jazz & de la soul, avec imagination et connexion avec le public !
A ne pas manquer !

La journaliste Denise BOGE disait d’Emilie Hedou en 2012 :

« Emilie Hedou, vrai bouchon de champagne mérite que l’on parle d’elle. Sa voix énergique et expressive est dotée d’une large tessiture. Habitée par le rythme, sur scène elle a beaucoup de présence et de charisme et ne peut laisser indifférent ».


Emilie HEDOU (voix, guitare rythmique)

Emilie HEDOU – Photo : Didier Pallagès

Passionnée de musique noire américaine, marquée par la soul, le jazz et le blues, Emilie Hedou met très tôt sa voix puissante et expressive au service se la musique.
Accompagnée de son ami des bancs du lycée, l’excellent guitariste Nicolas Blampain et du talentueux contrebassiste Brahim Haiouani, leur trio sonne comme une évidence.

C’est en explorant un coffre regorgeant de vieux disques appartenant à son père qu’Emilie, alors âgée de 10 ans, trouve un vinyle oublié de gospel. Tout de suite nait une véritable histoire d’amour entre elle et la musique noire américaine.

En grandissant elle découvre la musique soul de la Stax et de la Motown ainsi que les grandes voix d’Aretha Franklin, Otis Redding, Nina Simone, Janis Joplin, Sam Cooke… ces grands noms qui ont marqué la musique des années 60.

Emilie est formée au Studio des Variétés à Paris, en chant avec David Feron et Claudia Phillips, et en expression scénique avec Ghislaine Lenoir.

Attirée par la scène, elle sillonne l’Europe au sein de différentes formations jazz et soul et se produit dans de nombreux festivals jazz et blues : Jazz in Montreux, Jazz in Marciac, Festival d’Avignon, Sancy Snow Jazz…

Elle s’accompagne durant plusieurs années à la guitare et décide finalement de monter son trio en 2014 dans lequel elle reprend les titres de ses idoles. Forte d’une personnalité unique, elle entame naturellement un travail de composition avec ses deux amis Nicolas Blampain et Brahim Haiouani.


Nicolas BLAMPAIN (guitare lead, voix)

Nicolas BLAMPAIN – Photo : Didier Pallagès

Nicolas Blampain débute la guitare à 11 ans, apprend le fingerpicking avec Francois Sciortino et fait plus de 700 concerts avec le duo de chansons Folkom, 3 albums dont des collaborations avec Laurent Vernerey, Denis Benarrosh et Pierre Chérèze, 5 tournées à La Réunion, Les Solidays, Le Cirque d’Hivers, La Flèche d’Or, l’Alhambra, la Scène Bastille, le Réservoir, le festival d’Issoudun et les premières parties de Mathieu Chedid, Tété, Les Têtes Raides, Les Ogres de Barback…

Une soif insatiable de s’ouvrir à d’autres styles musicaux l’amène à jouer avec Smokin Fuzz (ska/rocksteady), le spectacle musical Odyssée Jamaïque, le duo Woody Woodpickers (picking) et le Nanou trio (chanson jazz).

En 2005, il fait son premier concert jazz avec Romane à Liberchies puis joue sur les albums de son fils Richard Manetti, les compilations Selmer 607, aux Django d’Or, New Morning, Baiser Salé, Duc des Lombards, festival Django Reinhardt et accompagne Sébastien Giniaux, David Reinhardt, Costel Nitescu, Richard Smith…

Il joue sur de nombreux albums, notamment avec Tom Frager et Georges Chelon, accompagne Zaz lors de promos TV dont une aux arènes de Nîmes, tourne actuellement avec le guitariste fingerstyle Eric Gombart et enseigne à la Swing Romane Academie.


Brahim HAIOUANI (contrebasse)

Brahim HAIOUANI – Photo Didier Pallagès

Brahim Haiouani est autodidacte. Il commence le métier dans la rue avec des musiciens américains et apprend le répertoire jazz.
Il devient rapidement sideman de la scène jazz et swing et se produit dans tous les clubs parisiens : Caveau de la Huchette, Petit Journal St Michel et Montparnasse, Bilboquet…

Il accompagne Michel Leeb, Marcel Azzola, Christian Morin, Marcel Zanini… en parallèle il entreprend des études musicales au Conservatoire, 3 ans à l’American School of Modern Music, 2 ans de stage à Arpej.

Il rencontre Eric Toulis en 1999 : 13 années de collaboration, plus de 1200 concerts.
Participant à des projets avec Benabar, Java , Nicolas Bacchus, Shirley et Dino, Fabien Ruiz, Patrick Hautdecoeur, au final il enregistre plus de 40 albums.
Il enseigne aussi la contrebasse et le jazz depuis 2009 et anime de nombreux stages.

 

 

 

 

2019 Musicart Productions & copy : All rights reserved - Mentions légales